Vous êtes ici :   Accueil » Options SDR#
 
Zone Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  65125 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 338 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
35 Abonnés
Calendrier

SDR# : Choix du mode d'installation


SDR-Sharp.png
 

SDR Sharp (SDR#) est un logiciel qui permet d'exploiter certaines puces électroniques qui équipent les décodeurs TNT sur port USB pour en faire des récepteurs radio large bande. L'avantage de ce programme est sa modularité. Avec l'adjonction de modules supplémentaires, il est donc possible d'étendre ses possibilités. Un des modules les plus intéressants est celui qui permet de corriger les effets Doppler sur la fréquence de réception afin de maintenir une réception continue lors de la réception des émissions en provenance des satellites.

SDR# est un logiciel qui nécessite Microsoft.NET pour fonctionner.

Microsoft-dotNET.png

Sous Linux il existe deux alternatives à cet environnement : Wine et Mono. Chacune a ses avantages et ses inconvénients mais à ce jour, aucune n'est satisfaisante.

WineHQ.jpg Mono.png
 

Il y a donc deux possibilités pour installer ce logiciel dans l'environnement Linux :

  • La première consiste à utiliser "Wine", l'émulateur Windows. Cette méthode a l'avantage d'obtenir un logiciel rapide mais obsolète. En effet, SDR# utilise désormais Microsoft.NET en version 4.6 qui n'est pas encore pris en charge par Wine. Il faut donc utiliser une ancienne version de SDR#. De ce fait certains plug-ins récents comme ceux dédiés au décodage des satellites météorologiques russes "Meteor" ne fonctionnent pas. De plus, le port USB n'est pas opérationnel et il faut mettre en place une passerelle TCP-IP.
  • La deuxième consiste à utiliser "Mono", l'émulateur de Microsoft.NET. L'avantage de cette méthode est qu'elle permet d'utiliser les dernières versions de SDR# qui est compatible avec les plug-ins récents. Cependant, SDR# est très lent avec Mono et il y a souvent des coupures de son à intervalles réguliers à déplorer.

En conclusion : si vous n'avez pas besoin d'utiliser les plug-ins récents, la méthode avec Wine est à privilgier. Si vous avez besoin d'utiliser des plug-ins récents, préférez la méthode avec Mono mais prévoyez un ordinateur puissant pour compenser la lenteur de l'émulation.


© David OLIVARES - F4BPP